Pour beaucoup de sociétés étrangères, l’un des principaux motifs de leur implantation en Roumanie est le niveau relativement bas des salaires. Mais quels sont les couts réels de la main d’oeuvre roumaine ? Quelles sont les niveaux de qualifications disponibles sur le marche du travail et quelles sont les options de formations existantes ?
Dans un contexte de taux de chomage très faible (parfois proche de 0, comme c’est le cas dans le conté de Sibiu), comment parvenir à attirer, recruter et conserver les meilleurs talents ?
Notre pannel de spécialistes de la fonction ressources humaines, du recrutement et de la formation tenteront de répondre à toutes ces questions lors de cet atelier dédié aux problématiques RH.